Masculin -Féminin

 

goldsworthyincrustationarbre.jpg

 

Ce texte est tiré du livre " écoute ton corps, encore! ", de Lise Bourbeau.

 

Au tout début des temps, DIEU désirant vivre des expériences au niveau de différents plans, a décidé d'expérimenter "être DIEU" dans le monde de la matière. Pour ce faire, il a été nécessaire que l'être, qui était pure lumière et pur esprit, se crée ses propres corps matériels de façon à pouvoir vivre sur Terre. Il s'est d'abord créé un corps mental, puis un corps émotionnel et finalement un corps physique. Cette involution dans la matière a duré des millions d'années.

 C'est seulement au moment où l'être fut complétement ancré dans la matière qu'il commença à expérimenter le phénomène de la dualité, soit la séparation du principe masculin et féminin et du fait même la séparation des sexes. Par le biais de la dualité, il fut désormais possible de vivre l'expérience de la séparation pour ensuite expérimenter celle de la réunification qui mène à la fusion. C'est pour cette raison que le plus grand désir de l'être humain est d'en arriver un jour à fusionner avec l'esprit, à redevenir "un avec DIEU". En réalité, cette fusion s'avère toujours présente mais les humains se sont tellement coupés du fait qu'ils sont DIEU qu'ils se croient séparés de LUI.

L'acte sexuel, qui est la fusion entre les principes masculin et féminin, est le symbole de la fusion de l'âme et de l'esprit. Cet acte fait partie de nos vies pour nous rappeler la jouissance suprême que l'être ressentira lorsqu'il se rappellera et vivra à nouveau totalement cette fusion.

 Tout les êtres humains, qu'ils soient de sexe masculin ou féminin, sont constitués d'un principe masculin et d'un principe féminin. Ces deux principes nous aident à magnifester dans notre monde physique ce que DIEU cherche à expérimenter. Dans les enseignements orientaux, le principe féminin correspond au Yin alors que le masculin, à la partie Yang.

 Le principe masculin est relié au corps mental, au côté rationnel de l'être et le principe féminin, quand à lui, est relié au corps émotionnel, c'est-à-dire au côté irrationnel. Le corps mental, par l'intermédiaire de l'intellect, est au plan matériel ce que l'intelligence est au plan spirituel. Similairement, le corps émotionnel, par le biais des désirs, est au plan matériel ce que l'intuition est au plan spirituel. L'un nous aide à prendre contact avec l'autre, c'est-à-dire pas l'intermédiaire de notre intellect et de nos désirs, nous prenons contact avec notre intelligence et intuition.

Le principe féminin fait référence à la créativité , la spontanéité, la beauté, les sentiments, la douceur, les arts, la musique, la récéptivité . C'est le côté passif et receveur de l'être.

A l'opposé, le principe masculin réfère au côté rationnel de l'être exprimé par la force, le courage, la bravoure, la volonté, le pouvoir, la capacité d'analyser et de diriger, la logique. C'est le côté actif et donneur de l'être. Son rôle est de trouverd es moyens pour manifester les désirs du prinicipe féminin au niveau du monde physique.

Le principe masculin tend vers, l'action, la séparation, la différence, l'individualité, tandis que le principe féminin tend vers l'introspection, l'union, la fusion, l'harmonie de tous les plans. Pour en arriver à une harmonie intérieure, ces deux principes doivent travailler en collaboration.

Permettre leur fusion à l'intérieur de toi ne peux que te créer une vie harmonieuse. Vivre en société est un moyen te permettant de vérifier le degré de ton harmonie intérieure. Tu peux en faire la vérification avec des gens du même sexe ou ceux du sexe opposé.

Constate la qualité de tes relations en général avec les autres femmes. Sont-elles satisfaisantes? Si oui, c'est le signe que tu es en harmonie avec ton principe féminin, c'est-à-dire que tu parviens à être en contact avec tes désirs et que tu suis ton intuition. Si, par contre tes relations avec les hommes sont difficiles et que tu es enclin à avoir peu d'etisme pour eux, moins de patience et de tolérance, ton comportement t'indique ta difficulté à être en harmonie avec ton principe masculin. Dès qu'un de tes principes n'est pas en harmonie, émotions et problèmes surviennent dans ta vie.

Ton principe féminin, qui est en contact avec ton intuition, connait tes vrais besoins. Sois en contact avec ton DIEU intérieur et tu ne pourras qu'exprimer tes désirs qui viennent de ton intuition. Ils contribueront, par le fait me^me, à ton équilibre et ton harmonie.

Lorsque l'harmonie règne entre ces deux principes, aussitôt que ton principe féminin entre en contact avec un désir, ton principe masculin met à contribution toutes ces connaissances intellectuelles, ce qu'il a appris, sa force et sa capacité de passer à l'action afin de magnifester le désir de ta femme intérieure. A ce moment, une harmonie complète règne, ce qui te permet de façonner ta vie à ta façon. Une création harmonieuse ne peut provenir que de l'union de ces deux principes. L'un fait jaillir l'idée et l'autre passe à l'action.

Tu recours régulièrement à ces deux principes au cour de la journée. Le seul fait d'affirmer que la faim te tenaille et d'avoir envie de manger un aliment quelconque démontre que tu es en contact avec ton principe féminin. Aussitôt que  tu passe à l'action et porte un aliment à ta bouche, tu fais appel à ton principe masculin. Tu crées ainsi quelque chose dans ta vie. Et créer ne signifie pas nécessairement inventer: créer, c'est décider ce que tu veux, c'est diriger ta vie toi-même.

Créer est source de bonheur, de joie et d'énergie.

 Une personne qui ne crée pas sa vie, donc qui nourrit des idées ou des désirs mais qui ne passe pas à l'action, est inconfortable. Tout comme l'inverse peut être vrai: une personne qui passe sans cesse à l'action, sans prendre le temps de vérifier si ses gestes sont dictés par ses vrais besoins, agira souvent de façon contraire à ce qu'elle désire réellement. Agir de la sorte n'est pas bénéfique non plus car cette personne ne façonne pas sa vie de la bonne manière.

La situation idéale est de reconnaître que notre femme intérieure sait ce qui est bénéfique pour nous et que notre homme intérieur sait comment satisfaire le désir de la femme intérieure. De son côté, la femme intérieure doit faire confiance à la logique de l'homme intérieur quand aux moyens à prendre pour que ce désir se réalise.

Plus une personne a peur de s'abandonner et de reconnaitre la sagesse de ces deux principes, plus elle crée un fossé entre les deux plutôt que de les laisser fusionner ensemble. Cette séparation constitue, pour l'être humain, la cause de quantité d'émotions, de malaises, voire même de maladies.

Pendant près de 2000 ans, l'ère des Poissons s'est avérée une période très masculine pendant laquelle le comportement des êtres humains a accentué la séparation des deux principes. Une famille typique a longtemps été constituée d'une femme responsable des tâches ménagères et des enfants alors que l'homme travaillait à l'extérieur du foyer afin de gagner l'argent nécessaire à la substance de sa famille. Ainsi, la femme dominait au foyer alors que l'homme dominait au travail.

 On a également pu observer que la femme a longtemps essayé de cacher son pouvoir pour que l'homme n'es souffre pas. Elle manifestait son pouvoir par des moyens détournés, par la manipulation par exemple. Ainsi, l'homme en général se faisait diriger à son insu car la femme était devenue une experte manipulatrice. Cet état de fait a grandement contribué à augmenter la séparation des deux principes de l'être humain.

Toutefois, depuis la venue de l'ère du Verseau, une nouvelle façon de créer notre vie se magnifeste, laquelle s'inspire de la fusion plutôt que la séparation. On retrouve de plus en plus de jeunes couples qui collaborent ensemble. L'homme et la femme portent tous les deux la responsabilité de faire vivre la famille et s'occupent ensemble et des enfants et de la maison. En agissant de la sorte, ils s'unissent davantage.

On rencontre également un nombre grandissant de femmes qui pratiquent des métiers dits d'hommes et des hommes qui occupent des postes traditionnellement tenus par des femmes. Cette constatation nous indique que nous orientons bel et bien vers une énergie de fusion.

Pour t'aider à découvrir quel principe est le moins accepté en toi, je te suggère ci-après certains portarits types qui pourront t'aider dans ta démarche.


 L'homme qui accepte davantage son principe masculin et accepte moins son principe féminin:

*Il affiche une forte image de lui-même.

*Il n'écoute ni son intuition ni celle des autres.

*Il baigne dans son intellect, dans le jugement.

*Il passe à l'action mais n'agit pas nécessairement selon ces vrais besoins et désirs.

*Il cherche à dominer les femmes et ne leur fait pas confiance.

*Son plaisir personnel passe avant celui des autres, principalement celui des femmes.

*Une femme qui essaie de le contrôler le dérange beaucoup.

*Ses relations avec les hommes sont meilleures parce qu'il est plus tolérant et compréhensif avec eux.

*Il s'attire plus souvent une conjointe qui n'accepte pas son principe féminin pour lui refléter la façon dont il traite sa femme intérieure.

 

 

La femme qui accepte davantage son principe féminin et accepte moin son principe masculin:

*Son image d'elle même est forte.

*Elle a beaucoup d'intuition et cherche à ce que ses désirs se magnifestent sur-le-champ.

*Quand elle passe à l'action, c'est souvent trop rapidement; elle ne veut pas donner l'occasion à son homme intérieur de décider du comment et quand passer à l'action.

*Elle éprouve le besoin de diriger les hommes dans sa vie. Elle a peu d'estime pour eux et ne leur fait pas confiance facilement.

*Elle se laisse facilement  déranger au contact d'un homme qui désire la contrôler.

*Elle entretient de meilleures relations avec les femmes de son entourage. Elle est plus tolérante à leur égard et leur fait plus confiance.

*Elle s'attire plus souvent un conjoint qui n'accepte pas son principe masculin pour lui refléter la façon dont elle traite son homme intérieur.


L'homme qui accepte davantage son principe féminin et accepte moins son principe masculin:

 *Il a une pauvre image de lui-même.

*Il est en contact avec ses besoins et ses désirs mais ne croit pas mériter le fait de se faire plaisir. Il se fait plaisir à la condition de faire plaisir à autrui, particulièrement à une femme.

*Il a besoin de se faire diriger et dominer par les femmes au moment de passer à l'action.

*Faire plaisir aux femmes lui procure beaucoup de satisfaction et de plaisir.

*Ses relations avec les hommes sont plus difficiles qu'avec les femmes. Il résite à l'autorité des hommes et éprouve des difficultés à leur faire confiance.

*Il est attiré par les femmes qui acceptent moin leur principe masculin, qui ont peu d'éstime pour les hommes de façon à lui refléter la façon dont il se traite lui-même.


La femme qui accepte davantage son principe masculin et accepte moins son principe féminin:

*Elle a une piètre image d'elle-même.

*Elle passe à l'action généralemnt en fonction des désirs des autres. Elle necroit pas mériter se faire plaisir car faire plaisir aux autres, surtout aux hommes, est plus important.

*Elle a besoin que les hommes la dirigent et la dominent.

*Elle est très dépendante des hommes quand à savoir ce qui serait bon pour elle.

*Elle s'avère plutôt passive dans sa relation de couple.

*Ses relations avec les femmes sont plus éprouvantes qu'avec les hommes. Il lui est difficile de faire confiance aux femmes.

*Elle a tenadnce à s'attirer un conjoint plutôt "macho" qui n'accepte pas son principe féminin, lequel constitue pour elle le reflet de la manière dont elle se traite.


Comme tu peux le constater à la lecture de ces portraits types, chacun de nous est plutôt attiré, dans sa vie de couple, par un conjoint qui éprouve des difficultés à accepter le même principe que nous.

Les couples qui n'acceptent pas en eux le même principe ont de nombreux différents car chacun projette à l'autre le reflet de sa propre non-acceptation.

Par contre, leurs chances de vivre longtemps ensemble sont plus grandes car au plus profond d'eux, ils savent, même si c'est inconscient, qu'ils ont tous les deux besoin d'apprendre à accepter le même principe.

Il est certain que l'homme pour qui il est difficile d'accepter son principe féminin et qui devient dominateur, tentera de changer  les comportements de sa conjointe. Il pourrait s'adresser à elle de la façon suivante; "Quand seras-tu capable de passer à l'action et décider de faire des choses plutôt qu'attendre?" Il cherche à la changer car il voudrait être capable de changer sa femme intérieure. Il ne fait donc que manifester ce qu'il n'accepte pas en lui.

La situation est analogue dans le cas d'une femme qui domine son mari. Elle lui demandera: "Quand prendras-tu tes propres décisions et cesseras-tu de toujours te fier sur moi pour tout faire?" La partie d'elle qu'elle n'accepte pas est représentée par les attitudes de son conjoint.

Certaines personnes n'acceptent ni leur principe masculin ni leur principe féminin et se rejettent complétement. Par conséquent, leur vie s'avère beaucoup plus éprouvante que la moyenne des gens. Tantôt elles sont attirées par un conjoint passif qui se laisse dominer; tantôt elles sont elles-mêmes dominatrices et tantôt passives. Si tu appartiens à cette catégorie de personnes, il te faut apprendre à accepter ces principes en toi que tu rejettes.

 Il arrive également qu'un couple soit formé de deux personnes ayant chacun à accepter un principe différent en eux. Prenons pour exemple un homme qui n'accepte pas la femme en lui et la femme qui rejette son principe masculin. Leur relation de couple est mouvementée et exigeante. C'est pourquoi ce genre de relation est généralement de courte durée. Ni l'un ni l'autre ne désire se faire dominer par l'autre de sorte qu'ils sont constamment aux aguets et en réaction l'un face à l'autre. Poursuivre leur vie commune devient éventuellement au-delà des limites de chacun.

A l'intérieur d'un couple, la personne qui a tendance à être plus passive et qui se laisse dominer par l'autre ressent souvent un besoin de séxualité plus marqué. Comme cette personne ne crée pas assez car elle ne prend pas beaucoup de décisions dans le couple, elle veut dominer dans le domaine sexuel. Celle qui veut dominer parce qu'elle a peur de se faire dominer à souvent l'impression de faire profiter d'elle si elle se laisse trop souvent aller à vivre sa séxualité avec l'autre. Elle a donc beaucoup moins de désirs que son partenaire. Voilà une autre raison de chercher à harmoniser les deux principes en soi. Au fur et à mesure que les principes masculin et féminin apprennent à se respecter et à s'accepter, la vie sexuelle du couple s'améliore en conséquence.

 Il est donc permis de conclure que moins une personne accepte le principe de son propre sexe, plus elle tend à être passive et à se laisser diriger ou dominer par les autres; il lui est par ailleurs difficile de prendre des décisions et de passer à l'action. Moins une personne accepte le principe de sexe opposé, plus elle rend la vie difficile au sexe opposé. Elle veut le dominer complétement et ne veut pas lui faire plaisir. Les rares occasions où cette personne fait plaisir au sexe opposé, c'est lorsque ça lui rapporte quelque chose personnellement. Elle fait donc la même chose avec elle-même. 

Le temps est venu que nous devenions tous conscients de cette non-acceptation car c'est elle qui nous empêche de passer à l'action et de créer notre vie. Façonner sa vie n'est pas créer pour faire plaisir aux autres, pour éviter une peur, pour être aimé ou pour agir comme la majeure partie des gens, mais plutôt  créer selon nos véritables besoins, selon ce que ça nous dit intérieurement.

 Si tu éprouves des difficultés à accepter le principe féminin en toi, cet état de fait a un lien direct avec ta façon d'accepter ton premier modèle féminin, c'est-à-dire ta mère ou celle qui joué le rôle de mère du temps de ton enfance. Si c'est ton principe masculin que tu rejettes, c'est avec ton père qu'un problème subsiste. C'est en général le parent que nous cryons avoir accepté que nous acceptons le moins. L'explication en est assez simple; nous ne nous donnons pas le droit d'avoir négligé d'accepter le parent que nous croyons aimer le plus. Nous cherchons continuellemnt à mettre ses qualités en évidence.

Ce n'est qu'après une recherche intérieure plus intensive que nous apercevons avoir aussi jugé ce parent suite à certaines décisions subies au cour de notre jeunesse. Il est normal qu'un enfant déçu par son père soit inconfortable avec l'image qu'il s'est faite de l'homme, avec son côté masculin et avec celui des autres.

Devenir conscient de ce qui est plus ou moin accepté en toi t'aidera à compléter ton processus d'acceptation avec tes parents et avec l'homme ou la femme intérieure en toi. Ce processus ne peut qu'améliorer tes relations avec les personnes du même sexe ou du sexe opposé.

Plus l'amour règne entre la femme et l'homme en toi et plus ton contact avec ton DIEU intérieur est fort. Quand l'amour et l'acceptation remplacent la recherche de la séparation, du contrôle et de la domination de l'autre, l'ouverture et le rapprochement se font automatiquement. Ton principe féminin est alors en contact avec l'intuition de ton être et ton principe masculin est relié à l'intelligence de son être.

 Lorsqu'il y a fermetture avec ton DIEU intérieur, tes désirs ne s'harmonisent pas avec tes besoins et l'intellect ne distingue plus ce qui est intelligent pour toi. 


Il est important, pour le bien-être de notre planète, de nous sortir du monde de "dominant-dominé" dans lequel nous sommes plongés depuis fort longtemps. Cette relation n'a engendré jusqu'à maintenant que la peur, des êtres dépendants et pauvres, des guerres de pouvoir tant au niveau des relations personnelles qu'au niveau des pays. Nous savons tous qu'il est grand temps qu'un changement ait lieu
, et c'est en agissant individuellemnt qu'une transformation collective se magnifestera.

 

 313211-226708367451892-507697403-n-1.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site